Vous cherchez
une publication ?

Notre lettre d'information

 

Apriles - Acteur du mois Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »

Anne Sarah Kertudo a ses habitudes dans ce bistrot de quartier. A peine y est-elle entrée qu’on la salue joyeusement. Quoi de plus normal, pour cette jeune femme active, co-fondatrice de l’association Droit pluriel et maman de deux enfants. A la différence près qu’elle ne voit pas ceux qui l’interpellent et qu’elle les entend uniquement grâce à l’appareil dont elle est équipée. Anne Sarah est sourde depuis l’adolescence et atteinte de cécité depuis deux ans. Des handicaps certes invisibles mais qui ont forgé son franc parlé et sa détermination. Car même si elle s’en défend, il lui en aura fallut du courage pour surmonter ces handicaps et surtout les préjugés qui vont avec. « J’ai grandi à la campagne, au sein d’une famille de classe moyenne classique, si ce n’est que nous avions tous des problèmes de vue. Mais que ce soit chez moi ou dans le petit village où nous vivions, jamais personne n’a prononcé le mot handicapé. Je me souviens même avoir eu un professeur de musique aveugle, sans que cela pose le moindre problème. Il a fallu que j’arrive à Paris, pour faire l’expérience, douloureuse, de ma différence, sociale et physique ».

Un portrait rédigé par l’équipe d’Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

Mentions légales / Contactez-nous / Plan du site / Flux RSS Flux RSS