Vous cherchez
une publication ?

Notre lettre d'information

 

Agence des pratiques et initiatives locales Découvrez les bonnes pratiques du mois de septembre selectionnées par Apriles

L’actualité récente nous l’a encore prouvé : désormais s’affichent sans pudeurs les idées prônant le refus de l’autre et l’obsession sécuritaire, faisant un peu plus chaque jour le lit de l’extrême droite. « Or, il est illusoire et dangereux de penser qu’il puisse y avoir de la sécurité sans altérité. Car une société désunie est une société désarmée ».
C’est ce que rappelle Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Observatoire national de l’action sociale (Odas), dans son dernier ouvrage « La promesse de l’autre ».
Comme Apriles, ce manifeste mise sur l’intelligence du local comme moteur du changement. Habitants, associations, élus portent aux quatre coins de la France des initiatives particulièrement prometteuses, mais qui restent désespérément marginales, parce que méconnues. Reste à chacun d’entre nous à s’inspirer de ces signes pour engager une véritable révolution qui fasse des habitants des citoyens impliqués, des retraités des acteurs éducatifs, des fonctionnaires des professionnels engagés, des gouvernants des dirigeants attentifs. Une ambition que l’agence Apriles porte depuis maintenant six ans en mettant en avant les initiatives locales et nationales qui, à leur échelle, contribuent à rendre notre société meilleure.
Comme dans le Var où, afin d’accompagner les femmes d’un quartier défavorisé dans l’emploi tout en aidant à leur socialisation, le restaurant-traiteur d’insertion Le Petit Princeoffre, en plus d’une expérience professionnelle, un accompagnement personnalisé et l’accès à un grand choix d’ateliers citoyens par son ouverture sur le milieu associatif local. Au sein du bassin d’Annonay où 16 communes ainsi que le département de l’Ardèche travaillent main dans la main pour mener à bien une analyse des besoins sociaux de l’ensemble du territoire intercommunal. Une dynamique partenariale que l’on retrouve également entre les départements de l’Allier, du Cher, de la Creuse et de la Nièvre qui coopèrent autour de leurs enjeux communs, notamment l’équilibre entre espaces ruraux et urbains. Ou encore à, Luneville ou écoles maternelles, ludothèque et associations ont créé ensemble une méthode basée sur le jeu, pour permettre aux nombreux enfants en difficulté de leur territoire de mieux maitriser le langage.
Partout foisonnent les initiatives portées par le souci constant de restaurer la confiance et le lien. C’est le cas des Journées citoyennes de la communauté d’agglomération de Mulhouse, dont nous avions déjà parlé dans nos colonnes (voir fiche action) qui, ce mois-ci, à l’occasion de la remise du trophée de la fraternité de l’Odas au 21 villes organisatrices de ces journées en 2013, laissent la parole à Vincent Hagenbach, maire de Richeviller.
Car le vivre ensemble ne se décrète pas, mais nécessite le concours de chacun pour s’épanouir.

Légende photo : Habitants de la commune de Wuenheim lors des journées citoyennes de l’été 2013

Mentions légales / Contactez-nous / Plan du site / Flux RSS Flux RSS