Vous cherchez
une publication ?

Notre lettre d'information

 

L’actualité

Journée citoyenne

Journée Citoyenne : L’Odas réunit les villes au congrès des maires ( publié le 23-10-2017 )

Depuis 2015, l’Odas travaille à l’essaimage de la « Journée citoyenne » sur l’ensemble du territoire français en faisant connaitre cette démarche aux élus et acteurs locaux, en les sensibilisant à la réponse que constitue cette Journée face au délitement (...)

Depuis 2015, l’Odas travaille à l’essaimage de la « Journée citoyenne » sur l’ensemble du territoire français en faisant connaitre cette démarche aux élus et acteurs locaux, en les sensibilisant à la réponse que constitue cette Journée face au délitement des liens sociaux et des repères collectifs, et en proposant un accompagnement à la mise en œuvre. L’Odas anime également le Réseau Journée citoyenne qui fédère les communes (plus de 1000 à ce jour) et les élus porteurs de la Journée citoyenne afin de favoriser le partage d’expériences, une culture commune et l’entraide. Ce projet a ainsi l’ambition de contribuer à la revitalisation des liens sociaux et des repères entre tous les habitants de notre République.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Journée citoyenne, nous aider à développer cette action ou faire part de vos expériences et de vos idées, connaitre celles d’autres élus ou simplement rencontrer des organisateurs de la Journée citoyenne et l’équipe du réseau ? Rejoignez-nous au 100e Congrès des maires le 21 novembre 2017, de 9h00 à 10h45, pour une rencontre participative autour de la Journée citoyenne.

Gratuite et ouverte à tous, cette rencontre se fera en présence de communes membres du réseau, qu’elles organisent ou projettent d’organiser leur Journée citoyenne, mais aussi de l’équipe de l’Odas, des partenaires et des ambassadeurs.

Construire, animer, promouvoir la Journée citoyenne… chacun pourra faire part de son expérience dans l’esprit de partage et d’entraide qui nous est cher. Ce temps de partage informel et convivial a ainsi pour objectif de favoriser l’échange de pratiques, de favoriser l’entraide au sein du réseau et de promouvoir l’essaimage de la Journée citoyenne pour un « Mieux vivre ensemble » dans tout le pays.

Attention, le nombre de places est limité. Nous vous invitons donc, si ce n’est déjà fait, à vous inscrire au plus vite.

 Informations pratiques

Rendez vous le :
Mardi 21 novembre de 9h à 10h45
Salle Marianne – Dans l’enceinte du Congrès des Maires
Paris-Expo – Porte de Versailles 75015 Paris

Merci de nous faire part de votre inscription par mail à joachim.reynard@odas.net ou par téléphone au 01 44 07 02 52 en nous précisant les informations suivantes pour chacun des participants :

• Nom et Prénom :
• Fonction :
• Commune :
• Numéro de téléphone :
• Adresse mail (impératif) :

IMPORTANT :
Cette rencontre est gratuite. Cependant, seules les personnes munies d’un badge d’accès au Congrés de l’AMF peuvent entrer et circuler dans l’espace du Congrès. Les inscriptions se font sur le site de l’AMF.

Nous vous invitons à vous présenter 30 minutes à l’avance (le salon ouvre ses portes à 8h30) afin d’anticiper le temps de filtrage et de récupération de votre badge.

 Renseignements :

Joachim Reynard ou Emmanuelle Guillaume
secretariat@odas.net
01 44 07 02 52

En savoir plus

Conférence

Le développement de l’ESS, une urgence pour la cohésion sociale - Le 17 novembre 2017 à Bourg-La-Reine ( publié le 23-10-2017 )

Le vendredi 17 novembre à 17h, le Réseau national de l’économie sociale et solidaire (Reness), et la Faculté libre d’études politiques et en économie solidaire (Flepes-Initiatives), organisent, en partenariat avec l’Odas, une conférence et table ronde (...)

Le vendredi 17 novembre à 17h, le Réseau national de l’économie sociale et solidaire (Reness), et la Faculté libre d’études politiques et en économie solidaire (Flepes-Initiatives), organisent, en partenariat avec l’Odas, une conférence et table ronde sur le thème « Le développement de l’ESS, une urgence pour la cohésion sociale ». Avec Jean Gatel, ancien secrétaire d’Etat à l’économie sociale et Didier Lesueur, directeur général de l’Odas, qui conclura la conférence.

PROGRAMME

17h00 : Conférence
17h30 : Table ronde

Jean Gatel > Impact potentiel de l’ESS pour l’économie française.
Thierry Rombout > Impact de l’Ess sur un territoire français : les collectivités locales et l’ESS : projet d’insertion des décrocheurs dans la ville d’Angers.
David Dufraisse > Se former pour faciliter une réponse d’économie sociale et solidaire aux besoins de développement économique.
18h30 : Synthèse et perspectives
19h00 : Verre de l’amitié

Lieu : Immeuble INITIATIVES
423 bvd du Maréchal Joffre - 92340 Bourg-la-Reine

RSVP avant le 10 novembre 2017 à communication@reness.fr

En savoir plus

Action Apriles

Valenciennes Métropole, un exemple d’EPCI pleinement engagé dans le champ de la cohésion sociale ( publié le 10-10-2017 )

Afin de garantir la cohérence des politiques menées sur son territoire et de renforcer les capacités d’agir des acteurs locaux, dès 2000, les élus de Valenciennes Métropole s’engagent à faire de la politique de la ville1, puis plus largement de la (...)

Afin de garantir la cohérence des politiques menées sur son territoire et de renforcer les capacités d’agir des acteurs locaux, dès 2000, les élus de Valenciennes Métropole s’engagent à faire de la politique de la ville1, puis plus largement de la cohésion sociale, un axe fort de la stratégie communautaire, préfigurant ainsi le transfert en 2014 du pilotage de la politique de la ville, des communes vers les EPCI. Dix-sept ans plus tard, cette communauté d’agglomération de 190 000 habitants se distingue par un positionnement original, reconnu par les autres acteurs du territoire : celui d’un EPCI à la fois pilote et ressource pour les communes et les associations locales. Il peut pour cela s’appuyer sur un outil élaboré et animé avec les communes membres, l’Etat, le Département du Nord, la Région, la CAF et de nombreuses associations : le Projet Territorial de Cohésion sociale.

Cette action a été repérée et expertisée dans le cadre de l’action recherche « Villes et vivre ensemble – La gouvernance locale de la cohésion sociale », menée par l’Odas en partenariat avec le CGET.

Une action expertisée par Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Odas - La promesse des autres - Observation et engagement ( publié le 29-09-2017 )

En savoir plus

Apriles - Acteur du mois

Mineurs non accompagnés : une éducatrice témoigne ( publié le 11-09-2017 )

« Il faut arrêter de considérer ces jeunes comme un problème. Au contraire, c’est une vraie chance de les rencontrer et nous devons nous donner les moyens de les accueillir ». L’intervention de Rozenn Le Berre, aux dernières Assises de la Protection de (...)

« Il faut arrêter de considérer ces jeunes comme un problème. Au contraire, c’est une vraie chance de les rencontrer et nous devons nous donner les moyens de les accueillir ». L’intervention de Rozenn Le Berre, aux dernières Assises de la Protection de l’Enfance, début juillet, n’a pas laissé le public de l’atelier consacré aux Mineurs non accompagnés indifférent. Pendant un an et demi, cette éducatrice de 28 ans a auditionné des centaines de jeunes migrants, au sein d’un service d’accueil, pour le compte d’un Département. Une expérience indélébile, dont elle a tiré un livre, publié en Janvier dernier aux éditions La Découverte : « De rêves et de papiers. 547 jours avec les mineurs isolés étrangers »
La voix est douce, l’intonation régulière, chaque mot pesé, chaque réponse réfléchie… Comme si la prudence - la pudeur ? - s’imposait sur un sujet aussi délicat. S’entretenir avec Rozenn Le Berre, c’est à la fois se prendre une claque, celle du traumatisme de l’exil, de la violence administrative, mais aussi une formidable leçon de vie, que nous donne chacun de ces jeunes, acharnés à vivre plus qu’à survivre.

Une interview rédigée par l’équipe d’Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Action Apriles

L’accueil citoyen des mineurs non accompagnés : un dispositif à taille humaine face à l’urgence ( publié le 11-09-2017 )

Afin d’apporter une solution d’accueil adaptée aux Mineurs non Accompagnés (MNA), le Département de Loire-Atlantique a mis en place en 2016 un accueil par des tiers bénévoles. Des familles volontaires prennent en charge un mineur de manière ponctuelle (...)

Afin d’apporter une solution d’accueil adaptée aux Mineurs non Accompagnés (MNA), le Département de Loire-Atlantique a mis en place en 2016 un accueil par des tiers bénévoles. Des familles volontaires prennent en charge un mineur de manière ponctuelle ou durable, en échange d’une indemnité journalière. Moins coûteux qu’un hébergement classique, l’accueil bénévole est également plus adapté aux besoins d’intégration des MNA.

Une action expertisée par Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Action Apriles

« Le Reflet », un restaurant ordinaire pour travailleurs extraordinaires ( publié le 11-09-2017 )

Afin de contribuer à changer le regard de la société sur les personnes handicapées et de créer des emplois pour ces personnes dans le milieu ordinaire, l’association Trinôme 44 a ouvert un restaurant dans le centre de Nantes où travailleurs ordinaires (...)

Afin de contribuer à changer le regard de la société sur les personnes handicapées et de créer des emplois pour ces personnes dans le milieu ordinaire, l’association Trinôme 44 a ouvert un restaurant dans le centre de Nantes où travailleurs ordinaires et « extraordinaires », atteints de trisomie 21, travaillent ensemble. Baptisé « Le Reflet », le restaurant affiche complet depuis son ouverture en 2016.

Une action expertisée par Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Action Apriles

« HabiTED », des logements adaptés pour jeunes autistes ( publié le 11-09-2017 )

Afin de permettre à des jeunes adultes autistes, souffrant de Troubles envahissants du développement (TED), d’acquérir progressivement leur autonomie, l’association ISRAA (Innover Sensibiliser Réagir pour l’Avenir des personnes Autistes) a initié avec (...)

Afin de permettre à des jeunes adultes autistes, souffrant de Troubles envahissants du développement (TED), d’acquérir progressivement leur autonomie, l’association ISRAA (Innover Sensibiliser Réagir pour l’Avenir des personnes Autistes) a initié avec les partenaires institutionnels et associatifs concernés, un dispositif de logement accompagné, HabiTED. Ce dispositif inclusif, implanté sur la commune de Roncq (59), associe 10 logements en milieu ordinaire, regroupés au sein d’une résidence appartenant à un bailleur social, avec un suivi et un accompagnement global des locataires, qui tienne compte des spécificités liées aux TED. Cet accompagnement quotidien, assuré par une personne dédiée et l’intervention de services à domicile, a notamment été rendu possible grâce à l’attribution de la Prestation de Compensation du Handicap à chacun des locataires, à la mutualisation d’une partie de cette PCH et la mise en place de nouvelles pratiques professionnelles.

Une action expertisée par Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Enquête Odas

Protection de l’enfance : ce qu’en pensent les professionnels ? ( publié le 11-07-2017 )

Dix ans après la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance dont le projet avait été présenté lors des 1res Assises nationales de la protection de l’enfance, c’est aujourd’hui l’heure de vérité. Cette enquête, réalisée pour les 10e Assises (...)

Dix ans après la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance dont le projet avait été présenté lors des 1res Assises nationales de la protection de l’enfance, c’est aujourd’hui l’heure de vérité. Cette enquête, réalisée pour les 10e Assises nationales de la protection de l’enfance, avait pour objectif de donner la parole aux acteurs concernés par la protection de l’enfance : quel bilan et quelles perspectives dressent-ils de ces dix dernières années dans ce domaine ? Ce sont finalement plus de 2000 personnes aux places variées dans le dispositif qui se sont exprimées, faisant part de leur ressenti sur les progrès accomplis et les insuffisances repérées.

Une enquête qui dresse un bilan mitigé. En effet, sur ces dix dernières années, les acteurs concernés par la protection de l’enfance et de la famille ressentent une amélioration du dispositif surtout en ce qui concerne le repérage et l’évaluation des situations. Ils dressent aussi le portrait d’une protection de l’enfance qui intègre plus la famille et écoute davantage l’enfant, dans l’intérêt de ce dernier. Ils ne concluent pas pour autant à une meilleure réponse aux besoins des enfants, particulièrement du côté du placement.
Les acteurs concernés par la protection de l’enfance apparaissent ainsi frustrés de ne pas réussir à mieux répondre aux objectifs fixés par les dernières lois qu’ils semblent plébisciter. La faiblesse de coordination entre les différents partenaires ainsi que le manque de moyens sont alors pointés du doigt. Sentiment d’un manque de moyens qui n’est sans doute pas sans lien avec celui d’insuffisances récurrentes au niveau de la prévention. Ce bilan mitigé ne suffit toutefois pas à expliquer les inquiétudes des acteurs concernés par la protection de l’enfance. Leur anxiété face au futur du dispositif semble s’inscrire dans un contexte d’incertitudes plus général qui concerne la société dans son ensemble.

>>Télécharger l’enquête « Bilan et perspectives de la protection de l’enfance - Un bilan en demie teinte »

En savoir plus

Apriles - Acteur du mois

Claire Bolduc, la québécoise qui défige le monde rural ( publié le 10-07-2017 )

Sa force de conviction et son enthousiasme feraient reculer l’hiver de la belle la Province ! Derrière sa frange blonde et ses lunettes sages, Claire Bolduc est une boule d’énergie, au service des causes qu’elle défend : le dynamisme des territoires (...)

Sa force de conviction et son enthousiasme feraient reculer l’hiver de la belle la Province ! Derrière sa frange blonde et ses lunettes sages, Claire Bolduc est une boule d’énergie, au service des causes qu’elle défend : le dynamisme des territoires ruraux et une autre façon de faire société , plus durable et respectueuse des ressources environnementales. Depuis plus de 30 ans, alors jeune épouse, puis mère de quatre enfants et aujourd’hui grand-mère comblée, cette quinqua québécoise n’a cessé de s’engager.

Un portrait rédigé par l’équipe d’Apriles, l’Agence des pratiques et initiatives locales de l’Odas.

>>Lire la suite sur www.apriles.net

En savoir plus

Mentions légales / Contactez-nous / Plan du site / Flux RSS Flux RSS