Vous cherchez
une publication ?

Notre lettre d'information

 

Publication La promesse de l’autre, dernier ouvrage de Jean-Louis Sanchez

Dans son dernier ouvrage « La promesse de l’autre », Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Odas, nous invite à penser un nouveau contrat social qui se fonderait sur une autre conception de la citoyenneté, une autre approche de la solidarité et une autre manière de gouverner. Une ambition que l’auteur développe en s’appuyant sur les 22 ans d’observation de l’Odas et en s’inspirant de nombreuses initiatives créatives, mobilisatrices et fructueuses qui jalonnent notre pays.

CONTRE LE REFUS DE L’AUTRE : LA PROMESSE DE L’AUTRE

Peut-on rester passif face au déclin démocratique et à l’approche d’importantes échéances électorales ? Dorénavant s’affichent sans pudeur le refus de l’autre, l’obsession sécuritaire. Et le phénomène se banalise car la peur endurcit l’individualisme, stimule la violence, pervertit la démocratie.

Or, il est illusoire et dangereux de penser qu’il puisse y avoir de la sécurité sans altérité. Car une société désunie est une société désarmée.

C’est ce que rappelle dans son ouvrage, La promesse de l’autre, Jean-Louis Sanchez en s’appuyant sur son expérience d’observateur reconnue. Sa pugnacité l’avait déjà conduit à mobiliser les pouvoirs locaux sur le concept de Fraternité, pour aboutir à ce que cette démarche soit consacrée par le président de la République Grande cause nationale en 2004.

Dix ans après, il nous invite, à refuser la déliquescence suicidaire du vivre ensemble en transformant l’énergie du rejet en énergie du changement. Et c’est possible, car aux quatre coins de la France, se développent des initiatives particulièrement prometteuses, mais qui restent désespérément marginales, parce que méconnues.

L’auteur nous propose de s’inspirer de ces signes pour engager une véritable révolution qui fasse des habitants des citoyens impliqués, des retraités des acteurs éducatifs, des fonctionnaires des professionnels engagés, des gouvernants des dirigeants attentifs.

En somme, Jean-Louis Sanchez nous incite à bâtir un nouveau contrat social dont il propose non seulement les grandes lignes mais aussi les axes opérationnels. Avec le souci constant de restaurer la tradition démocratique de notre pays dans son aspiration la plus décisive : celle de mettre la liberté et l’égalité au service de la fraternité.

Une ambition qui requiert de profonds changements car le vivre ensemble ne se décrète pas, il nécessite le concours de chacun pour s’épanouir. Et c’est chose possible, car à un moment où tout vole en éclat, la promesse de l’autre n’obéit pas à une quête d’excellence, mais bien à une quête de survie.

Livre disponible en librairie, ou sur commande auprès du Journal de l’action sociale. Renseignements : 01 53 10 24 10 - maria.lillo@lejas.com

>>Téléchargez la présentation de l’ouvrage et le bon de commande.

Pour aller plus loin - Quelques-unes des propositions expliquées et illustrées dans l’ouvrage :

  • La commune pourrait consolider sa vocation à préserver le vivre ensemble, en osant s’appuyer sur les habitants pour restaurer collectivement leur cadre de vie et leur confiance en l’autre. Des expériences comme la journée citoyenne de Berwiller en Alsace et des communes voisines nous montrent que c’est possible.
  • L’école pourrait cesser de se réformer en vase clos, en devenant l’espace où collaborent quotidiennement avec les enseignants et les parents, les professionnels du social et de la santé, les retraités du quartier, les habitants ... Des expériences comme “Outils en mains” nous montrent que c’est possible.
  • Le service public pourrait retrouver sa dimension humaine en organisant le développement exponentiel du bénévolat dans des missions d’accueil et d’orientation, ou des missions plus spécifiques comme le parrainage des jeunes en difficulté ou en recherche d’emploi. Des expériences comme “Parrains par mille” nous montrent que c’est possible.
  • Les élus locaux pourraient renforcer leur crédibilité en associant réellement aux décisions les habitants, et en revitalisant l’esprit missionnaire de la fonction publique pour qu’elle fasse prévaloir l’empathie sur la technicité. Des expériences en ce sens menées, par exemple, par la commune de Valenciennes ou le département de l’Allier, nous montrent que c’est possible.

Revue de presse

Sur France Info, le 19 mars 2014

A quelques jours des élections municipales, l’émission carnet de campagne de France Inter s’interrogeait sur les missions qui attendent les futurs élus en matière de cohésion. Cette question parait essentielle puisque le premier degrés de bien être, le vivre ensemble, dépende bien des décideurs locaux. A cette occasion, Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Odas était reçu le 19 mars 2014 par Philippe Bertrand dans l’émission carnet de campagne.

Sur France Info, le 22 janvier 2014

Comment faire pour réactiver le lien social ? Comment restaurer la confiance entre les Français et leurs dirigeants ?
Des questions d’une actualité brulante auxquelles le délégué général de l’Odas apporte son éclairage dans une interview filmé de France info.


Jean-Louis Sanchez : "La Fraternité n’est pas... par FranceInfo

Dans Ouest France, le 19 janvier 2014

« Le maire est un tisserand du lien social » titre Ouest France. Un entretien dans lequel Jean-Louis Sanchez, fort des 23 ans d’observation de l’Odas, nous livre son analyse de la crise des liens et des repères et des propositions pour réactiver le vivre ensemble.

« Si on ne développe pas la relation de proximité, la violence deviendra incontrôlée, alerte le délégué général de l’Observatoire de l’action sociale, Jean-Louis Sanchez. Remèdes à l’appui... »

>>Lire la suite de l’article de Ouest France

  • Sur le site de France culture, le 14 janvier 2013

« Peut-on rester passif face au déclin démocratique et à l’approche d’importantes échéances électorales ? Dorénavant s’affichent sans pudeur le refus de l’autre, l’obsession sécuritaire. Et le phénomène se banalise car la peur endurcit l’individualisme, stimule la violence, pervertit la démocratie... »

>>Lire l’article de France culture

  • Dans Le Monde, le 9 janvier 2013

Alain Faujas nous livre une belle présentation du dernier ouvrage du délégué général de l’Odas.

« Le titre est magnifique : La Promesse de l’autre. Car le propos de son auteur Jean Louis Sanchez, fondateur et délégué général de l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (ODAS), s’inscrit dans le courant de pensée qui prône un regain de la fraternité et de la confiance... »

>>Lire l’article du Monde

  • Interview de Jean-Louis Sanchez

Dans Pouvoirs locaux, janvier 2014

« À force de vouloir tout rendre égalitaire, on tue toute forme d’expression, d’épanouissement, de développement particulier des territoires », titre pouvoirs locaux dans une interview du délégué général de l’Odas abordant la question de l’égalité des territoires. Mais aussi la nécessité de réactiver le lien social, de privilégier la prévention sur la réparation et de réorganiser les pouvoirs locaux.

>>Lire l’article de Pouvoirs locaux

  • Dans le Huffington Post, le 9 décembre 2013

« Notre République vacille, peut-on rester passifs ? ». Dans une tribune publiée sur le Huffington Post, Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Odas soutien le rôle essentiel de l’action citoyenne pour lutter contre la crise démocratique à laquelle est confronté notre pays.

« Et c’est possible, car aux quatre coins de la France se développent une multitude d’initiatives locales, faisant appel à l’esprit de responsabilité et de solidarité de tous, mais qui restent désespérément marginales parce que méconnues. Il faut s’en inspirer pour engager une véritable révolution, qui implique, par exemple, bien davantage les habitants dans la vie de la cité. On pourrait ainsi faire de l’école un nouvel espace éducatif, où les retraités viendraient transmettre aux jeunes leur connaissance du quartier, des métiers, des valeurs. On pourrait redonner au service public une dimension humaine que le principe de précaution lui a fait perdre. On pourrait consolider la solidarité de droit par une solidarité d’implication qui ne soit pas que celle de la famille et du voisinage... »

>>Lire l’intégralité sur le site du Huffington Post

  • Dans Secours Catholique, le 4 décembre 2013

Le 4 décembre 2013, Secours Catholique publie une interview du délégué général de l’Odas autour de la question de la place des personnes âgées dans notre société. Son titre : « Les retraités ont davantage besoin d’aider que d’être aidés ! »

Dans cette interview, Jean-Louis Sanchez revient sur la nécessité d’effacer la frontière entre les âges et de s’appuyer sur la richesse que constituent les personnes âgées de par leur expérience. Selon lui, pour remédier à la détresse liée à la perte de sens et de repères, il faut rétablir l’échange entre jeunes et plus anciens à travers une véritable politique intergénérationnelle.

« Alors que les personnes âgées sont bien souvent reléguées en marge de la société, Jean-Louis Sanchez, fondateur de l’Observatoire national de l’action sociale (Odas), plaide pour leur redonner toute la place qu’elles méritent dans son livre La promesse de l’autre, véritable plaidoyer pour une société unie... »

>>Lire la suite de l’interview sur le site du Secours catholique

  • Sur Mediapart, le 26 novembre 2013

Sur son blog Mediapart « Social en question », Yves Faucoup nous livre une longue présentation du dernier ouvrage du délégué général de l’Odas.

« Ce beau tire, La promesse de l’autre, c’est tout autant l’engagement de chacun d’agir pour les autres, que la nécessité pour chacun de faire appel aux autres. Seuls, nous sommes vulnérables. C’est un traité du vivre-ensemble qu’il nous livre là. Comment lutter contre la peur de l’autre, comment fonder notre engagement sur l’altérité... »

>>Lire la suite sur Mediapart.fr

  • Sur France Info, le 1er novembre 2013

Vendredi 1er novembre, Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Odas, était interviewé sur France Info au sujet de son livre « La promesse de l’autre ». Une interview où de nombreuses thématiques ont été abordées par l’auteur comme la solidarité, le vivre ensemble, le bénévolat ou l’intergénérationnel avant de conclure « Mon père qui a quitté l’Espagne pendant la guerre civile nous disait toujours »j’ai quitté un pays de soleil pour un pays de lumière« . Moi je crois que la France est encore un pays de lumière et nous avons besoin de cette lumière ».

>> Écouter l’interview

  • Dans La Croix, le 23 octobre 2013

Dans son article sur « La promesse de l’autre », La Croix décrit l’ouvrage comme « un appel au ressaisissement du pays et une invitation à renouer avec ses valeurs fondamentales reposant sur la nécessité de liens sociaux mieux irrigués. « La promesse de l’autre » suppose un véritable rétablissement de la confiance. Ce livre veut y contribuer ».

>> Lire l’article de La Croix

  • Dans Le Journal de l’action sociale d’octobre 2013

Pour son numéro d’octobre, le Journal de l’action sociale consacrait son dossier consacré au livre de Jean-Louis Sanchez « La promesse de l’autre ». Six pages qui décortiquent le livre sous tous les angles et en analyse les principales thématiques.

>> Lire l’article du Journal de l’action sociale

  • Sur Vivre FM, le 15 octobre 2013

Mardi 15 octobre 2013, Jean-Louis Sanchez, délégué général de l’Odas était « l’invité de la rédaction » de Vivre Fm pour parler de son livre « La promesse de l’autre » autour de la question « La solidarité est-elle menacée ».

>> Écouter l’émission de Vivre fm

  • Sur RCF, le 2 septembre 2013

JPEGA l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage La Promesse de l’Autre , aux éditions Les liens qui libèrent, le 9 octobre 2013, Jean-Louis Sanchez était l’invité, le 2 septembre 2013, de Stéphanie Gallet dans l’émission Le Temps de le Dire, sur RCF.

Cet entretien radiodiffusé a été l’occasion de débattre du vivre-ensemble et de la fraternité avec deux autres invités : Patrick Viveret, philosophe, et Dominique Quinio, directrice de la rédaction de La Croix.

>> Réécouter l’émission de RCF

Mentions légales / Contactez-nous / Plan du site / Flux RSS Flux RSS