Vous cherchez
une publication ?

Notre lettre d'information

 

Etudes Quelle complémentarité des actions entre les CAF et les acteurs locaux ? Face à la crise, six CAF interrogent leur impact sociétal.

Les mutations institutionnelles, socio-économiques et la décentralisation de l’action sociale ont redéfini la place et les missions des Caisses d’allocations familiales (Caf ) qui semblent de plus en plus assujetties à des impératifs de gestion de service et de prestations. Alors que les besoins sociaux ne cessent de croître, les ressources financières des collectivités publiques sont de plus en plus contraintes. Construire, renforcer ou modifier les partenariats existant avec les acteurs locaux pour aller vers une meilleure gouvernance partagée s’avère donc indispensable. Dans ce contexte, comment renforcer les CAF, qui peuvent parfois sembler éloignées de la réflexion collective contribuant à la définition des politiques publiques locales, dans leur rôle stratégique dans les territoires ? Conscientes de cette nécessité six d’entre elles ont participé à une recherche action pilotée par l’Odas.

Menée entre 2015 et 2017 avec les Caisses d’Allocations Familiales des Bouches-du-Rhône, du Cher, de Loire-Atlantique, de Paris, de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise, cette démarche visait à étudier la cohérence entre les actions menées par les Caisses d’Allocations Familiales et leurs partenaires sur les territoires afin d’identifier les conditions d’une gouvernance plus partagée de la cohésion sociale. Un travail essentiel pour optimiser les modes d’intervention, notamment sur le terrain de la complémentarité des actions, alors que les logiques de gestion sont de plus en plus prégnantes.

Tout en cherchant à bâtir un regard transversal sur la gouvernance locale, ces Caf ont un intérêt marqué pour le développement social et s’interrogent sur la manière dont elles peuvent à la fois construire un diagnostic plus juste, mais aussi mieux intervenir sur leur territoire, impliquer davantage les habitants et contribuer à valoriser leurs partenaires locaux. Chaque Caf a choisi une thématique précise pour entrer dans l’étude : la parentalité pour la Loire Atlantique, l’animation de la vie sociale pour les Caf du Val d’Oise, de Seine-Saint-Denis et des Bouches-du-Rhône, la Convention territoriale globale (CTG) pour le Cher, les rythmes scolaires et la CTG pour la Caf de Paris.

Deux niveaux de réflexion
Cette recherche-action s’appuie sur deux dynamiques menées en parallèle. Au niveau national, elle prend la forme d’un comité de pilotage qui rassemble régulièrement les directeurs des six Caf et l’équipe de l’Odas. Il s’agit surtout de discuter les analyses et les réflexions nées des observations recueillies au niveau local. Au niveau local, les collaborateurs de l’Odas se sont rendus tout au long de l’année 2016 sur le terrain afin d’établir un état des lieux par la réalisation d’entretiens et d’animation de groupes de travail auprès des Caf et de leurs partenaires. Un travail mené à partir de la méthodologie de l’observation partagée qui requiert la participation de toutes les parties concernées à l’établissement du diagnostic. Afin d’assurer le croisement des regards, les visites sur sites ont associé des représentants des différentes parties-prenantes de la recherche-action.

Suivie d’une restitution-débat dans chacune des Caf participantes, avec l’ensemble des acteurs concernés, cette première étape a permis d’affiner les constats et de cibler les sujets à traiter lors de la deuxième étape. En 2017, de nouvelles visites sur site ont ainsi permis d’approfondir les sujets repérés comme prioritaires et/ou de soutenir l’émergence d’une dynamique de changement. Pour ce faire, l’Odas est intervenu pour soutenir les démarches portées par les Caf sur leurs territoires :

  • Accompagnement méthodologique pour le lancement d’une expérimentation de réseaux locaux des acteurs du soutien à la parentalité en Loire –Atlantique.
  • Élaboration d’un diagnostic sur les politiques locales en faveur de la jeunesse dans le Val-d’Oise.
  • Animation de groupes de travail dans le cadre du renforcement du volet jeunesse de la convention territoriale globale entre la Caf du Cher et la CDC Terres du Haut Berry.
  • État des lieux et médiation dans le cadre du renouvellement de la convention-cadre des centres sociaux des Bouches-du-Rhône.
  • Accompagnement méthodologique pour la création d’instances de coordination locale du schéma d’animation de la vie sociale de la Caf de Seine-Saint-Denis.
Mentions légales / Contactez-nous / Plan du site / Flux RSS Flux RSS