Actualités & observations

Municipales : repenser les liens des pouvoirs locaux avec les associations

Décryptage

Dans tous les sites où l’Odas mène des travaux, les associations et leurs dirigeants sont plébiscités comme des partenaires incontournables pour renforcer la cohésion sociale. Or, les modalités de financement de plus en plus complexes freinent souvent leur action et le développement des partenariats avec les collectivités locales.

Consolider le commun

Témoignage

Au printemps dernier, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires a confié à l’Odas une mission pour identifier des axes d’intervention souhaitable de l’état sur le développe- ment de la citoyenneté et des solidarités de proximité dans les territoires.

La Journée citoyenne présentée aux maires d’Ile de France le 19 septembre

Journée citoyenne

Jeudi 19 septembre, l’association des maires d’Ile-de-France (Amif) a invité le réseau Journée citoyenne à intervenir lors de son colloque dont le thème est « Concertation citoyenne. Au lendemain du Grand Débat National, quelles perspectives pour la démocratie participative à l’échelle locale ? »

Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des territoires, missionne l’Odas sur la question des solidartés de proximité dans les territoires

Actualité

Début juillet, l’Odas remettait à Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, son rapport pour le développement d’une citoyenneté active et des solidarités de proximité. Un travail de synthèse et de propositions qui fait suite à une demande de la ministre souhaitant s’appuyer sur l’expertise de l’Odas pour inspirer une initiative de l’État en faveur du développement des solidarités de proximité dans les territoires.

L’enquête annuelle sur les dépenses départementales d’action sociale

Recherche

L’enquête annuelle sur les dépenses d’action sociale analyse la charge nette1 supportée par les Départements, après déduction des abondements de l’Etat pour le RSA, l’APA et la PCH. Le caractère unique de cette enquête tient à l’originalité de sa méthodologie (par échantillon représentatif de la France métropolitaine) et à la publication d’une estimation nationale des dépenses départementales d’action sociale seulement six mois après la clôture de l’exercice budgétaire, soit un an avant les premières statistiques officielles.